7 nouvelles habitudes après mon voyage au Guatemala qui ont grandement amélioré mon quotidien !

Comme vous le savez sans doute j’ai vécu et voyagé au Guatemala un peu plus de trois mois en ce début d’année 2019, et j’ai eu la chance de pouvoir rester deux mois dans un petit village appelé San Marcos, au bord du sublime lac Atitlàn. C’est donc là bas, que j’ai eu l’opportunité de faire du volontariat dans un Hostel principalement axé sur le bien être et surtout le Yoga. Cette expérience fût riche et unique parce que j’ai pu connaitre la vie 100% made in Guatemala, découvrir, apprendre et surtout m’inspirer des nombreuses rencontres du monde entier que j’ai pu faire là bas, et je crois que je n’avais jamais connu un mode de vie aussi sain auparavant.

Effectivement, mon cadre de vie était plus qu’idéal là bas : travailler seulement 5h30 par jour, cours de Yoga tous les matins, être dans un cadre de nature exceptionnel (cette vue sur le lac… omg), vivre dans ce village de hippie où bien être, yoga, méditation et médecines douces sont au coeur de tous les intérêts. Aucun doute … c’était une ambiance zen garantie! Après les premiers jours de total découverte et de zone de confort dépassée, j’ai commencé à prendre mes marques au fur et à mesure, et quelques petits changements se sont invités dans mon quotidien, de manière assez naturelle et spontanée… jusqu’au jour où j’ai décidé que je voulais maintenir ce « mode de vie » le plus possible, parce que je me suis très vite rendue compte des bénéfices que cela m’apportait! Eh oui… des petits changements qui mine de rien, je trouve, font une grande différence sur le long terme! Alors voilà, je vous partage aujourd’hui mes 7 petits secrets pour améliorer votre quotidien !

1 – Se coucher plus tôt

Si vous êtes du genre à ne pas vous endormir avant 1h voir 2h du matin, je vous comprends! J’étais comme ça aussi, j’avais beau me mettre dans mon lit à 22h voir 21h, je me perdais forcément 1h sur instagram, 1h sur youtube ( Ahhh satané téléphone, non mais! ), je lisais 1 chapitre de mon bouquin du moment, jusqu’au moment de recevoir un message d’une copine de vieille date et commencer à refaire le monde jusqu’à minuit passé. Ah oui, j’ai oublié Netflix aussi. Bon vous l’aurez compris…résultat, je m’endormais la plupart du temps vers 1h du matin, si ce n’est pas plus tard, avec le téléphone prêt de mon oreiller… ( c’est nul, et mauvais pour la santé oui je sais! ), mais allez dites moi que je n’étais pas la seule??! Bref je me réveillais donc généralement fatiguée, et c’était plutôt difficile de me tirer du lit, je me disais tous les matins que je passais trop de temps sur mon téléphone, que je voulais plus lire BLA BLA BLA, ceci étant, tous les soirs se répétait le même scénario…

Seulement, au Guatemala, les choses ont pris un autre tournant, j’ai décidé de changer cette mauvaise habitude. Enfin… je dirais plutôt que l’Univers a conspiré pour m’aider dans ce changement. 🙂

La première chose qui m’a grandement aidé c’est que je vivais dans un petit appartement,  à environ 200m de l’Hostel où je travaillais, et comme vous vous en douterez peut être, il n’y avait pas de WIFI, Youpiii. Même si j’ai tiré un peu la gueule au début (internet est mine de rien l’unique possibilité de contacter et parler à ses proches, et en voyage, personnellement j’en ai besoin!), je me suis vite aperçu que c’était l’occasion idéale pour se détoxifier de cette merveilleuse et diabolique invention… et donc enfin espérer m’endormir plus tôt.

La deuxième chose c’est que je vivais en coloc avec une mexicaine, qui se couchait à 21h MAX, et quand je rentrais à 21h30 elle dormait déjà… j’étais là ah ouais quand même.. le mode Mamie est activé puissance 1000 là haha. Comme nous dormions dans la même chambre, j’ai comme pris son rythme au fur et à mesure, bon je ne dormais pas à 21h30, faut pas déconner non plus, mais je dirais qu’à 22h30-23h00 Max, je rejoignais les bras de Morphée. Et mine de rien, ces deux heures de plus de sommeil… et bien ça change tout les amis! Depuis, je me sens bien plus reposée, moins sujette au stress dans la journée, je me couche plus tôt, et donc je me lève plus tôt… c’est un cercle vertueux qui se met en place, et ça, on adore!

2 – Se lever plus tôt

Oh la surprise! Comme vous l’aurez compris, l’un ne va pas sans l’autre, et comme je le dis juste au dessus, un cercle vertueux se met en place, et évidemment, se coucher plus tôt entraine le fait d’avoir une nuit plus réparatrice, et donc de se réveiller… plut tôt également. Je pensais être quelqu’un qui n’était pas du tout du matin, et bien détrompez vous, les choses peuvent changer, je me suis découverte une nouvelle passion dans la vie : celle de me lever tôt! ( quand je dis tôt c’est entre 6h et 6h30 environ, aller 7h-7h30 pour les grasses mat!)

Apprécier cette ambiance unique du matin, celle où la nature se réveille tout doucement et où le village est encore un peu endormi ( bien que les guatémaltèques se lèvent très tôt aussi ), c’est d’un calme… c’est absolument magique. Personnellement j’adore et c’est définitivement l’un de mes moments favoris de la journée! Bon J’avoue que le Guatemala a grandement aidé dans le processus, dans le sens où là bas, le soleil se lève à 5h30, et je peux vous assurer que ça joue énormément… notre organisme se réveille donc naturellement assez tôt, et c’est beaucoup plus facile de sortir du lit quand il fait jour je trouve! Vous ne trouvez pas? Après avoir pris ce rythme, je n’avais plus besoin de réveil, et ça c’est vraiment génial, laisser son organisme se réveiller « quand il le souhaite » ou « quand il en a besoin » , c’est tellement agréable d’en avoir la possibilité!

Je me réveillais donc tous les matins assez tôt, avec le chant des oiseaux et le soleil levant, il faisait bon… tellement agréable de démarrer sa journée comme cela. Bon après vous allez me dire que je suis bien mignonne avec mes oiseaux, mais que vous, vous vous réveillez en plein milieu de Paris et qu’il fait froid… mmh, je comprends. Mais croyez moi depuis que j’ai quitté cet endroit merveilleux j’ai réussi à garder ce rythme, même quand je dormais dans des auberges de jeunesse en ville, je pense que c’est au début que c’est difficile, après quand cela devient une habitude, ça devient naturel. Sans parler de soleil levant, juste se lever un peu plus tôt pour prendre du temps pour vous, ou prendre le temps de démarrer votre journée sans stress… ça change tout! Parfois je travaillais le matin à 6h30, je pensais détester me lever à 5h45-6h, et j’y ai finalement découvert un réel plaisir. Comme quoi…

Personnellement, ça m’a grandement aidé dans l’amélioration de mon quotidien, je me sens plus sereine et moins dans le « rush » depuis que j’ai décidé de me lever plus tôt 🙂

28364928_Unknown.JPG

3 – Lâcher son téléphone avant de se coucher et au réveil

J’étais obligée d’en parler! J’en ai déjà parlé dans le n°1, mais le téléphone est tellement chronophage, et peut vraiment devenir toxique quand on l’utilise trop, et c’était mon cas. C’est peut être triste de le dire, mais je suis honnête avec vous et je crois bien que regarder mon téléphone était la dernière chose que je faisais avant de dormir, et la première chose en me réveillant. On devient vite accro… ça faisait vraiment longtemps que je voulais changer cela dans mon quotidien, comme je le disais un peu plus haut, j’avais des envies de lire ou de regarder des documentaires intéressants… mais finalement je ne trouvais jamais le temps parce que je me perdais constamment sur instagram, youtube, ou ma messagerie. Au Guatemala tout a changé, comme je le disais le fait de ne pas avoir la wifi dans ma chambre a littéralement changé mon rapport à l’utilisation de mon téléphone. Je n’avais pas le choix donc c’était quelque part peut être par là que je devais passer pour apprendre à m’en détacher. Mettre son téléphone en mode Avion et Hop, j’ai comme je le voulais depuis longtemps recommencé à lire beaucoup plus, et finir par m’endormir beaucoup plus tôt.

De même pour le matin, au lieu d’allumer mon téléphone directement, j’ai décidé de le laisser en mode avion, pendant 1 à 2h après m’être réveillée! Et ça, franchement, on en parle ou pas? Quel Bonheur! Je ne pense pas qu’ouvrir ses mails, Instagram ou FB les yeux à peine ouverts soit très bon pour notre santé mentale, parfois les réseaux sociaux peuvent être tellement agressif, ou stressant, parce qu’on oublie souvent qu’ils sont loin d’être la réalité et ce n’est qu’une vitrine de vies parfaites qui dans le fond n’en sont pas. Résultat, on se compare aux autres et on se sent angoissé… Alors un conseil, quand vous vous réveillez, ne touchez pas à votre téléphone tout de suite, prenez le temps de démarrer votre journée et vous ouvrirez votre téléphone quand vous en aurez vraiment besoin. Personnellement depuis que j’ai adopté cette nouvelle habitude, je ne pourrais pas revenir en arrière même si de temps en temps c’est tentant étant donné que j’ai retrouvé la wifi, mais non je sais que ça me fait un bien fou de me réveiller sans pression, d’être tranquille et injoignable le temps d’une heure ou deux…

4 – Inclure une séance de Yoga dans sa journée

J’ai toujours été plus ou moins attirée par le Yoga, je dirais que c’était par période, j’en faisais de temps en temps, 20 min par ci, 20 min par là, en général plus pour me détendre après une longue journée, mais pour être honnête je n’y connaissais pas grand chose… Et puis, il y a eu cette expérience au Guatemala, qui m’a fait découvrir cette pratique de manière bien plus profonde, et aujourd’hui ça fait vraiment parti de mon quotidien, en tout cas, le plus souvent possible. Oui bon vous allez me dire, travailler dans un hostel – centre de Yoga, ça aide, ça c’est clair! C’était d’ailleurs mon objectif quand je suis venue travailler là bas : en profiter pour découvrir et m’améliorer dans cette pratique qui m’attirait depuis longtemps. Le cadre était juste incroyable, une plateforme de Yoga en face du merveilleux lac Atitlàn aux multiples volcans… sérieusement que demander de plus? Lors de mon volontariat, j’étais donc logée nourrie en échange de mes heures de travail, mais j’avais également le droit de prendre des cours de Yoga avec des professeurs géniaux, tous les matins. Oui j’ai bien dis TOUS LES MATINS. Et 1h30 de cours, on ne fait pas les choses à moitié héhé!

Les bienfaits? Ils sont nombreux! Même si j’en faisais déjà un peu avant, j’ai eu un véritable coup de coeur pour cette discipline que j’ai pu découvrir un peu plus chaque jours pendant plus de deux mois, et j’en ai vraiment ressenti les bénéfices! C’est une rencontre entre le corps et l’esprit, un moyen de se connecter à son corps, de se recentrer par sa respiration et l’intention d’être dans l’instant présent… un moyen magique pour s’apaiser, et se reconnecter à l’essentiel. Physiquement parlant c’est aussi une jolie découverte, je ne pensais pas que c’était possible d’avoir des courbatures après une séance de Yoga, détrompez vous, le Yoga fait travailler les muscles profonds et permet également de gagner en souplesse… Evidemment le Yoga c’est bien plus que ça, et je ne suis pas encore assez calée sur le sujet pour en parler de manière approfondie, mais tout ça pour vous dire, que le Yoga c’est vraiment chouette et ça fait du bien à l’esprit comme au corps.

Depuis, je me suis achetée mon propre tapis de Yoga que j’ai trimballé partout en voyage par la suite, et j’essaie de planifier une séance de Yoga dans ma journée, dans la mesure du possible. En général le matin au réveil, ou le soir avant de dormir, tout dépends de mon mood 🙂 .

IMG_1136

5 – S’accorder un moment de calme pour méditer

Je sais que le mot « méditation » peut faire peur, dans le sens où pour les personnes un peu hyper active, comme moi, rien que d’imaginer rester assise 10min et de « penser à rien » pourrait sembler impossible. Avant, j’avais  l’impression que je ne trouverais jamais le temps pour ça, et que de toute façon ce n’était pas pour moi, mon esprit est trop full de pensées pour le mettre en mode off. Vous pouvez d’ailleurs appeler ça méditation, relaxation, respiration, recentrage, pratique de l’attention…. ou encore ce que vous voulez, mais ce que je veux dire par là, c’est que même si vous vous dites que ce n’est pas pour vous, je peux vous promettre que c’est accessible à tous, et il ne suffit pas d’avoir un BAC + 6 pour « réussir » à méditer.

Quand je dis méditer, c’est juste vous accorder un petit temps (en général je m’accorde minimum 10 min) pour…..pfiouuuuu… souffler et  vous PO SER, que ce soit dans un environnement de nature, dans votre chambre avec une musique douce, ou même avec une méditation guidée sur youtube, le but est de se détendre, et de se recentrer sur le moment présent, en écoutant tout simplement les bruits qui vous entourent, en prenant conscience des sensations dans votre corps, en prêtant une attention toute particulière à votre respiration.

Personnellement, je suis quelqu’un qui pense BEAUCOUP, et être dans le moment présent est pour être honnête une tâche vraiment difficile pour moi, parce que je pense bien trop à ce que je dois faire, à l’avenir… etc, alors depuis quelques mois, je m’impose minimum 10 min dans ma journée, pour fermer les yeux et me recentrer sur ce que je suis entrain de vivre aujourd’hui et maintenant. Je vais vous dire, je crois que ce n’est pas possible de « penser à rien », nous ne pouvons pas contrôler le flow de nos pensées, notre mental est toujours présent quoi qu’il arrive, et si vous avez des pensées lors de votre méditation, c’est complètement NORMAL ! Vous n’avez pas raté votre méditation parce que vous avez pensé à des choses!  Le but de ce genre de temps calme est de simplement, lorsque vous prenez conscience que votre esprit s’évade, revenir à votre respiration, vous recentrer, et le tout sans jugement. 🙂

En ce qui me concerne, quand je viens de méditer je me sens toujours un peu plus sereine, et je suis toujours contente et fière de m’être accordée ce temps pour moi. Petit à petit, je sens que je développe comme une nouvelle mentalité dans ma vie de tous les jours, ce petit effort de me connecter à l’instant présent, ce n’est plus simplement lors de ces 10min de méditation, mais également dès que j’y pense, à tout moment de la journée : lever la tête et observer les nuages, prêter attention aux bruits autour de moi, me questionner sur comment je me sens, maintenant. De plus, outre le fait de se concentrer sur le moment présent, la méditation m’aide a développer l’altruisme, c’est à dire développer les qualités du coeur : comme l’amour, le pardon, la compassion…  J’essaie par exemple de reconnaitre les moments où je suis dans le jugement, le jugement de moi même ou parfois des autres, et de ré aligner ma pensée. La méditation m’aide donc à me poser les bonnes questions et à me recentrer sur ce qui me semble le plus juste, elle m’aide à être plus souvent dans la gratitude et la bienveillance… C’est donc tout un changement qui se met place, et qui petit à petit devient en fait un mode de vie.

28367600_Unknown.JPG

6 – Prendre 5min pour écrire ce pour quoi vous êtes reconnaissant aujourd’hui.

Tout est dans le titre, il suffit juste de prendre 5 min tous les jours pour écrire ou même dire oralement tout ce pour quoi vous êtes reconnaissant dans la vie. J’appelle cela « mon petit moment de gratitude ». Nous sommes dans une société où se plaindre pour tout et rien est malheureusement devenu presque un automatisme, à tel point qu’on en oubli presque la chance qu’on a, au quotidien. La chance qu’on a d’être née en France ( merci les voyages pour cette petite piqure de rappel!), la chance qu’on a d’être en bonne santé, la chance qu’on a d’être bien entourée… la liste est longue. Alors évidemment je ne suis pas entrain de dire que tout est forcément rose dans nos vies, on a tous nos problèmes, nos travers et j’en passe, mais je veux juste dire que parfois, essayer de se remémorer notre journée et se demander pour qui, ou pour quoi nous avons de la gratitude aujourd’hui, ça fait au final tellement de bien, ça remet les pendules à l’heure, ça permet d’avoir un état d’esprit plus positif… ça peut être des choses toutes bêtes, comme dire merci à ce monsieur qui vous a aidé à porter votre valise dans le métro, ou encore merci à votre corps qui vous a permis de courir 10km ce matin… Parce que oui, même si vous êtes au fond du trou à cause d’une rupture ou d’un burn out au boulot, je suis certaine que tout n’est pas si noir, il y a toujours au moins UN élément positif dans notre journée… et je crois que c’est important d’en avoir conscience 🙂

Cela a été prouvé, la gratitude augmente la satisfaction de la vie, l’espoir, l’optimisme, la vitalité… et contribue à réduire le niveau de stress, d’anxiété… C’est une habitude que j’ai essayé d’ancrer dans mon quotidien depuis que je suis partie en Islande. L’islande est un voyage qui m’a littéralement bouleversé, et il n’y avait pas une seule journée sans que je pense « c’est si beau » ou « j’ai tellement de chance de vivre ici » et le fait de dire merci régulièrement est devenu comme une évidence… Aujourd’hui cela m’arrive encore d’oublier « mon petit moment de gratitude », parce que parfois la vie et le temps qui passe prennent le dessus, et c’est OK, mais je sais que c’est définitivement quelque chose d’important pour moi, surtout dans les moments où je me sens négative, j’aime me poser et me dire, attends… est ce que c’est si grave? Est ce que je peux contrôler ça? Est ce que je ne devrais pas plutôt lâcher prise? Souvent la réponse est Non, finalement ce n’est pas si grave, et oui j’ai quand même de la chance pour ci et ça etc…

IMG_1160

7- Boire de l’Eau

Alors voilà, le petit dernier n’a sans doute aucun rapport avec les précédents, mais c’est tout de même un changement que j’ai instauré dans ma vie ces derniers mois. Je me suis rendue compte que je ne buvais pas assez d’eau du tout… et l’eau c’est l’elixir de la vie! Alors ne faites pas comme moi, n’oubliez pas de vous hydrater, et buvez plus d’eau !

Les bienfaits sont nombreux… : plus d’énergie, meilleure mémoire, meilleure concentration, une peau plus belle, une meilleure digestion… Bref boire suffisamment d’eau tous les jours est vraiment important pour notre santé , et on a tendance à l’oublier.

Je me suis achetée une jolie gourde ( oui parce que si on peut être écolo en plus c’est pas plus mal 😉 ), et je l’emmène toujours avec moi partout où je vais pour toujours y penser. Je bois également beaucoup de tisane, j’adore ça, ce qui aide aussi.

 

Conclusion

Voilà les changements que j’ai instauré dans ma vie ces derniers mois, et je dois dire que c’est vraiment un mode de vie que j’aimerais maintenir autant que possible, parce que je me sens vraiment mieux depuis. Evidemment, le but n’est pas d’être parfait, se coucher tôt n’est pas toujours possible parce que bon, c’est bien d’être une mamie mais c’est aussi important d’avoir une vie sociale, de sortir et de rentrer tard de temps en temps. Se lever tôt… parfois notre corps a juste besoin de dormir plus longtemps et il n’y a aucun mal à ça. On ne trouve pas toujours le temps pour faire du Yoga ou prendre du temps pour soi… mais le but serait plutôt d’en avoir conscience et de modifier les choses petit à petit, pour se faire du bien. Encore une fois, nous sommes humains, personne n’est parfait, personne n’a le mode de vie parfait, le mieux que je peux vous conseiller est simplement de vous écouter le plus possible, et de faire ce qui vous semble le mieux… Je souhaitais simplement vous partager les 7 petits changements qui mine de rien je crois, améliore mon quotidien sur le long terme.

 

Avec amour,

Léa

 

 

Une réflexion sur “7 nouvelles habitudes après mon voyage au Guatemala qui ont grandement amélioré mon quotidien !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s