Qui suis je?

IMG_3795   

« Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en a qu’une » Confucius

Je m’appelle Léa, j’ai 24 ans,  et il y a un peu plus de deux ans j’ai osé le « changement de vie » parce que j’avais besoin d’air, de changement, j’étouffais et j’avais besoin de me reconnecter à l’essentiel, mais surtout de me reconnecter à moi même. Finalement je crois que j’avais simplement besoin de VIVRE (vraiment), parce que ma vie ne me convenait pas, et je subissais mon quotidien plus qu’autre chose. J’ai évolué depuis mes 16 ans avec des troubles qui ne m’ont pas rendu la vie très facile, les troubles du comportement alimentaire que l’on appelle TCA (autrement dit,  l’Anorexie et la Boulimie). Cette période de ma vie a été très difficile à gérer, et a quelque peu façonné la vision que j’avais de moi même et mon rapport aux autres. Je vivais constamment dans le regard des autres, en essayant de contrôler de manière excessive et perfectionniste, toute ma vie. Après plusieurs décisions marquantes, et un LONG cheminement, je peux enfin dire que 9 ans plus tard, je vais mieux. Je sais aujourd’hui que je suis sur le bon chemin même si j’ai conscience que les rechutes sont toujours possibles. Je vous invite à lire mon témoignage concernant les TCA si vous êtes particulièrement intéréssé par ce sujet. Je ne savais pas trop si je voulais aborder cela dans mon Blog, parce que c’est un sujet qui est finalement encore assez sensible pour moi, ce n’est pas évident de dévoiler ses plus grandes failles et parler ouvertement de ses faiblesses. Pourtant je crois qu’il me tenait à coeur de partager le fait, qu’être vulnérable dans cette société qui nous pousse à toujours être « parfait », n’est pas mal. Comme je dis souvent, être humain est mieux que la perfection. Et, j’ai envie de croire que nous pouvons tous faire de nos faiblesses, et de notre sensibilité,  une immense force.

fullsizeoutput_16a5.jpeg

Bon après l’épisode un peu Drama Queen (oui parce bon j’ai pas envie de casser l’ambiance non plus hein! ) vient ce grand saut dans cette vie un peu plus « nomade », et quelques temps plus tard après moult aventures et péripéties, je crois que je peux dire que je suis une voyageuse rêveuse,  écrivain à mes heures perdues, captureuse  d’instants en apprenant la photographie, la vidéo. Je redécouvre la créativité qui se cachait en moi depuis toujours et que je n’osais pas exprimer. Je suis une amoureuse inconditionnelle de la nature, curieuse des humains, et j’ai décidé de vous partager un peu tout ce qui m’anime, sur ce Blog. ( Ben oui c’est un peu bête de tout garder pour soi n’est ce pas ?!) .

“Ah oui… mais alors… c’est quoi… ton vrai métier ? ”Ah oui… cette fameuse question, tu fais quoi dans la vie? Et bien aujourd’hui je dirais que … J’EXPÉRIMENTE ! Je crois que je n’aime pas beaucoup les étiquettes, et je crois aussi que c’est un peu triste de résumer une personne à son métier, qui ne lui correspond pas forcément à ce moment T de sa vie. J’ai réalisé il y a deux ans que je ne me connaissais pas, quand on me demandait : quelles sont les choses que tu aimes dans la vie? Qu’est ce qui te rend heureuse? Qu’est ce que tu as envie de faire? Pour tout vous avouer j’étais presque incapable d’y répondre et je me suis dit au fond de moi, que là il y avait un truc qui ne tournait pas rond. A force de vivre à travers le regard des autres, j’ai  fini par m’oublier complètement.

fullsizeoutput_1463.jpeg

J’ai toujours admiré les personnes qui savent depuis toujours ce qu’elles veulent faire dans la vie, les personnes qui ont une vocation et qui ne se pose pas 1 milliard de questions, les personnes qui s’écoutent vraiment et qui travaillent dur pour réaliser leurs rêves d’enfant.  Et bien pour ma part, apparemment ce gène manquait à l’appel !  Je me demande depuis que je suis petite ce que je peux bien faire de ma vie?  Comme je suis curieuse et que  je m’intéresse à TOUT et son contraire,  alors je m’éparpille, et je change d’avis toute les 10min ( oui bon peut être pas quand même, n’exagérons pas non plus…). N’avez vous jamais ressenti cela? Quand vous discutez avec quelqu’un qui est passionné par son métier, vous vous projetez comme si vous étiez à sa place, et c’est comme si vous aviez trouvé votre nouvelle vocation. ÇA Y EST ! J’AI TROUVÉ! Et puis le lendemain vous réalisez que ce n’est pas votre passion mais celle de quelqu’un d’autre et que vous venez juste de faire une sorte de transfert. Et vous repartez dans les questions, les doutes, les angoisses… je me demandais chaque jour « Quel est le sens de ma vie ? » et puis en attendant, il faut bien payer son loyer , de quoi angoisser encore un peu plus…

C’est alors que j’ai réalisé trois choses : 

  • Premièrement, mais tiens donc…. et si il y avait un lien entre le fait que je ne me connaisse pas vraiment, et le fait que je ne sache pas quoi faire de ma vie ? Mmmh, pas bête la guêpe….
  • Deuxièmement, oui je suis intéressée par beaucoup de choses à la fois, c’est peut être un trait de ma personnalité , j’aimerais savoir cuisiner, peindre, photographier, et chanter ( le tout en même temps évidemment ). Non mais trève de plaisanterie, si nous ne trouvons pas de « métier » qui coche un peu toutes les cases, ou qui fait vibrer notre coeur, c’est peut être que nous devons l’inventer, ce métier? (Ouais jsuis comme ça moi héhé!) En tout cas je n’en suis pas encore là, mais ça vient à moi tout doucement.
  • Et troisièmement, je crois que ne pas savoir ce que l’on veut faire ce n’est PAS grave, on doit aussi savoir se lâcher un peu la grappe. Nous ne sommes pas les seuls dans ce cas et je crois que j’ai appris quelque chose : plutôt que de déprimer sur son canapé, il est plus utile de vivre des expériences, essayer, essayer, et essayer, partir, sortir de sa zone de confort, et essayer encore différentes choses, et voir si ces choses résonnnent en toi ou non.  Je crois que c’est la chose la plus efficace que j’ai découvert pour partir à la découverte… de moi même 🙂

 

«Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends» Nelson Mandela

Bon évidemment ces prises de consciences se sont fait au fur et à mesure et je ne me suis pas réveillée un beau matin, en disant , « ok j’ai réalisé cette nuit que je devais partir vivre des expériences, donc ben j’y vais, allez salut! Je me casse!  » –  Non… en réalité c’est vrai que c’est un petit peu plus complexe que ça, c’est un long cheminement, ce sont des moments d’espoir, de grandes révélations mais aussi de grands moments de solitude, d’angoisse et de remise en question, mais je peux vous promettre que ça en vaut la peine…

Je vous raconte mon cheminement un plus en détails ici.

 

Aujourd’hui je souhaite vous partager mon expérience, mes aventures et mes pensées de la manière la plus transparente et authentique possible. J’aime poser des mots sur mes ressenties et mes émotions, et je suis heureuse d’avoir créé ce blog qui pourra accueillir tout ce contenu qui me tient à coeur.

« J’aimerais voir le monde dans un grain de sable , et le paradis dans une fleure sauvage, tenir l’infini dans la paume de ma main , et voir l’éternité , durer une heure»  William Blake

IMG_3058
Vivre si proche de la nature a réveillé quelque chose de fort en moi, une urgence de créer , sentir le mouvement dans mon cœur. J’ai l’impression d’y voir plus clair, j’ai pris la décision de visiter le monde, à la recherche de cet éternité, introuvable ou non, je ne peux pas m’empêcher de partir à sa recherche quand même. J’ai appris tellement, ce sentiment de gratitude pour les petites choses de la vie, et aussi que c’est nous, seulement nous mêmes qui définissons les limites de ce qui est possible ou non, d’avoir la patience, de ne jamais abandonner et ne pas avoir peur de perdre les pieds sur terre, parce que c’est parfois, la meilleure chose qui puisse nous arriver.

Sur ce je vous laisse avec les mots inspirants de Christian Clot , un explorateur dont les mots m’ont profondément touché.

«  Ne cherche pas à aller sur la trace des autres , mais crée ta propre route.

N’écoute pas toujours quand on te dit que ce n’est pas possible. Il y’a des tas de choses possibles, il y a pleins de voies détournées pour y arriver quand même. Ça ne marchera peut être pas tout de suite , mais continue ! Continue de croire, parce qu’un jour ça viendra et pas forcément par où tu crois.

Reste curieux de tout, n’hésite pas à regarder, à écouter. Ça va te conduire sur un chemin que tu n’auras peut être pas pensé, mais qui sera sans doute extraordinaire , parce que quand tu restes ouvert à tout , la vie elle est toujours extraordinaire »
Christian clot

 

Avec Amour,

Léa